Aller au contenu principal

Quelques conseils pour préparer ton déménagement en Suisse


Il parait que le bonheur a élu domicile en Suisse et que ses habitants font partie des gens les plus heureux au monde. Le pays est une destination d’immigration et d’expatriation particulièrement appréciée et ce, pour plusieurs raisons. Le chocolat en est une, mais ce n’est pas la seule. Voici quelques recommandations des experts de Zebrabox pour te garantir une arrivée sereine en Suisse.
 

Aucun autre pays, mis à part en Scandinavie, n’affiche un tel niveau de bonheur. Avec son faible taux d’imposition, son niveau de vie élevé, sa nature intacte, ses lacs et ses berges enchanteresses, la Suisse est un condensé de magnifiques surprises ! Elle s’impose depuis des années comme gage de bonheur dans le World Happiness Report. Et une place dans le top 5, on peut dire que c’est une garantie encore plus sûre que le secret bancaire. La plupart des gens qui s’installent en Suisse sont ravis de leur nouvelle terre d’accueil et catapultent le pays à la deuxième place en matière de satisfaction par rapport à son pays d’expatriation.
 

Alors, vivre en Suisse, une petite balade de santé ? Bien au contraire.

Tu prévois de déménager en Suisse ? Dès demain ? Stop. Pas si vite. Il est important de prendre le temps de bien préparer ton arrivée, et pas seulement pour t’habituer à la nouvelle mentalité. Un déménagement, ça ne s’improvise pas, et encore moins la mise en cartons. Les affaires personnelles et les biens que tu veux emporter dans ton nouveau pays :

  • doivent t’appartenir depuis au moins 6 mois (y compris les véhicules). Important : Prévois d’avoir le permis de circulation/le certificat d’immatriculation et le contrat de vente à portée de main quand tu passes la frontière ! Mieux vaut ne pas s’encombrer de meubles neufs !) ;
  • devront continuer de te servir ensuite et
  • être déclarés aux autorités douanières sur une liste d’inventaire (Déclaration/Demande 18.44 de dédouanement) mentionnant leur valeur et leur poids ! À ton arrivée, tu présenteras cette liste d’effets de déménagement à la douane. Pense à marquer et numéroter tes cartons et à reporter les numéros sur ta liste. C’est fastidieux, mais en cas de contrôle, tu retrouveras plus rapidement chaque élément.
     

Paré pour ton arrivée en Suisse ?

Pour éviter les surprises à la frontière et déménager en toute tranquillité, prévois les documents suivants :

  • un passeport valide
  • un justificatif de résidence (pour les expatriés en provenance d’un pays de l’UE ou des États-Unis, un contrat de location et/ou un contrat de travail ; pour tous les autres, un justificatif du transfert de résidence)
  • un permis de conduire valide et le certificat de propriété du véhicule (surtout si le véhicule est importé)
  • la Déclaration/Demande de dédouanement des effets de déménagement (Formulaire 18.44)
  • l’inventaire des marchandises importées
  • d’autre documents comme ton acte de naissance, ton acte de mariage, etc. (vérifie s’il te faut des extraits ou les actes intégraux)
     

Attention, la traversée de la frontière avec des effets de déménagement n’est possible que du lundi au vendredi, pendant les horaires d’ouverture des bureaux de douane en charge des marchandises de commerce. Les plus grands postes frontaliers sont également ouverts le samedi matin. Le dimanche, tous les postes de douanes sont fermés !
 

Préparer son emménagement en Suisse

Au-delà de l’appel des montagnes, celui de la Suisse. De nombreuses personnes, désireuses de savourer elles aussi leur part de bonheur, décident de déménager dans ce pays de Cocagne. Certaines y restent temporairement, d’autres un peu plus, voire définitivement. Pas de problème pour les citoyens européens grâce à la libre circulation des personnes. Pour entrer en Suisse, ils ont seulement besoin de leur carte d’identité ou d’un passeport et reçoivent automatiquement une autorisation de séjour valable jusqu’à 6 mois. Tu prévois de rester plus longtemps, voire pour toujours en Suisse ? Si tu as un contrat de travail à durée indéterminée (supérieure à un an) ou un emploi stable, tu peux facilement déposer une demande d’autorisation de séjour B auprès de l’Office du travail de ton canton. Tu seras alors tranquille pour cinq ans. Et après ? Tu pourras redéposer une demande, muni de ton passeport et de ton certificat de travail. Les indépendants qui souhaitent immigrer doivent justifier de leur capacité à faire face à leurs propres besoins.
 

Vivre en Suisse : ce que je peux emporter, ce qui est interdit

Tu raffoles du miel, du saucisson et du fromage de ta région et souhaites à tout prix en emporter dans tes valises car tu ne sais pas quand tu auras l’occasion d’en savourer de nouveau ? Tu peux malheureusement faire une croix dessus. L’import de denrées d’origine animales est très limité voire interdit, surtout si elles ne viennent pas d’un pays de l’UE ! Tu aimerais que ta cave te suive dans ton périple ? Pas de problème : cinq litres de boisson alcoolisée titrant jusqu’à 18 % et 1 litre au-delà de 18 % sont admis par personne en franchise. Les plantes exotiques (risque de maladie), les médicaments (limités à vos besoins pour une consommation personnelle pendant 30 jours) et les animaux domestiques sont plus problématiques.
 

Déménager en Suisse avec des animaux : emmener son chien, son chat ou son hamster

Tu n’imagines pas une seconde venir en Suisse sans ton chien ou ton chat ? Si c’est le cas, tu dois les faire figurer sur ta liste d’inventaire ! Toutes les informations concernant les vaccins, les autorisations et les documents nécessaires sont disponibles auprès de l’Office vétérinaire fédéral. Tu devras ensuite les déclarer dans ta commune suisse de résidence et demander à ton vétérinaire de les inscrire dans la banque de données dédiée aux animaux (Anis). Les animaux exotiques sont étudiés au cas par cas.
 

Emménager dans un appartement plus petit ou déjà meublé en Suisse

Quatre pièces, une cuisine, une baignoire, en plein centre-ville : voilà le rêve de nombreux expats. Un rêve qui malheureusement s’effondre lorsqu’ils découvrent le prix des loyers en Suisse, les forçant souvent à se rabattre sur des appartements plus petits que ce qu’ils auraient souhaité. Certains ne restent que quelques mois pour le travail et prennent un appartement ou une chambre meublée. Le jour de l’emménagement, la réalité surgit rapidement : « Ça semblait bien plus grand pendant la visite (ou sur Internet) » ! De la place, il n’en faut pas beaucoup, mais suffisamment quand même ! Et c’est comme le temps, on n’en a jamais assez. Difficile de pousser les murs, mais on peut épurer les pièces. On sort les cartons de déménagement, les vêtements, les documents, les livres, les équipements en double et on opte pour un espace de stockage. Un vide qui fait du bien ! Happy End.

Checkliste «Bonjour la Suisse»

Le déménagement facile : petit précis pour s’y retrouver
Ton déménagement approche et tu ne sais plus où donner de la tête ? Pas de panique ! Le déménagement chaotique, c’est uniquement le lot des personnes stressées ou mal organisées. Voici quelques conseils pour un déménagement zen.

Le stockage intelligent : Et si on arrêtait de devoir se faxer entre les meubles ?
As-tu déjà eu ce sentiment que soudain, plus rien ne va ? Tout est trop serré, trop petit, trop étriqué. Un appartement, c’est comme un jeans, ça peut vite craquer aux coutures. Mais avant d'arriver à cet extrême, il existe un régime « gain d’espace », garanti sans effet yo-yo : le self-storage.